La « Tête d’ours » de Leonard de Vinci estimée à 13 millions d’euros

0
52

Le 8 juillet prochain, une pièce extrêmement rare risque d’enflammer la salle des ventes de la maison Christie’s. Un léger croquis, un travail d’orfèvre de 7 cm de large à la pointe d’argent sur papier rose-beige intitulé Tête d’ours. Ce croquis, est, comme le précise la maison de vente, « l’un des huit dessins de Léonard de Vinci encore aux mains du secteur privé, en dehors de la collection royale britannique et des collections Devonshire à Chatsworth ».

L’œuvre pourrait, s’il atteint les estimations de plus de 16 millions de dollars, établir un nouveau record pour un dessin de Leonard de Vinci. Comme l’explique Le Figaro, la Tête d’ours sera la pièce maîtresse d’une « vente exceptionnelle » est en réalité estimé entre 11 et 16 millions de dollars, soit de 9 à 13 millions d’euros. En 2001, Le Cheval et Cavalier, autre dessin du génie italien, avait été vendu à plus de 9 millions d’euros.

À LIRE AUSSILéonard de Vinci s’expose au musée des Civilisations noires de Dakar

Exposition à New York, Hong Kong et Londres

« J’ai toutes les raisons de croire que nous atteindrons un nouveau record en juillet pour la Tête d’ours, l’un des derniers dessins de Léonard que l’on peut s’attendre à voir sur le marché », déclare le chef du département international des œuvres de maîtres anciens à l’agence parisienne de Christie’s, Stijn Alsteens.

Selon Le Figaro, le dessin a appartenu à Thomas Lawrence, un peintre britannique, qui l’a transmis à sa mort au marchand d’art Samuel Woodburn en 1830. L’actuel possesseur a acheté le dessin en 2008. Christie’s exposera l’œuvre dès samedi à New York avant de la présenter à Hong Kong puis à Londres dans les semaines précédents la vente. 




Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here