Patrick Balkany de nouveau hospitalisé en urgence, annonce son épouse

0
3

« Mon amour, Patrick Balkany, 72 ans, à nouveau hospitalisé en urgence. » Dans un texte publié sur ses comptes Facebook et Twitter, puis dans une annonce à l’Agence France-PresseIsabelle Balkany a annoncé l’admission en soins intensifs de cardiologie de son mari, mercredi 7 avril au soir. Il s’agirait cette fois d’une rechute des épanchements pulmonaires apparus en octobre dernier et d’une insuffisance cardiaque, « comme craint et prévu par les praticiens », écrit-elle. « Son état est stable et il est très bien soigné à Foch : il est sous perfusion, avec un cathéter et des électrodes permanents », a-t-elle précisé. Contacté par l’Agence France-Presse, l’hôpital Foch situé à Suresnes (Hauts-de-Seine) n’avait pas répondu dans l’immédiat.

Comme le rappelle l’ancienne adjointe à la mairie de Levallois-Perret, ce n’est pas la première fois que Patrick Balkany se retrouve à l’hôpital ces derniers mois. Elle comptabilise pas moins de six hospitalisations depuis début 2019.

Des hospitalisations liées au traitement judiciaire ?

Pour Isabelle Balkany, cette série de séjours à l’hôpital est directement liée au traitement judiciaire de son mari. Dans son message, elle alterne en effet les dates d’hospitalisation et celles des incarcérations et autres décisions judiciaires visant Patrick Balkany. Selon elle, cette dernière admission est d’ailleurs liée à la pose d’un bracelet électronique, le 10 mars dernier, « avec interdiction, malgré les recommandations médicales, de marcher, y compris chez lui, dans son propre jardin, de 12 heures à 8 heures le lendemain, soit 20 heures sur 24 ». Et de résumer la situation de son couple, en conclusion de son message : « Pour Patrick, des mois de souffrance et de fatigue, pour moi, des mois d’angoisse… et de colère. »

À LIRE AUSSIÀ Levallois, Patrick Balkany affiche son amour pour Isabelle

Patrick et Isabelle Balkany ont été condamnés en appel en mai 2020 à respectivement cinq et quatre ans de prison ferme pour blanchiment de fraude fiscale, sans incarcération immédiate du fait de leur état de santé. En première instance, Patrick Balkany avait été condamné à quatre ans ferme, avec mandat de dépôt. Il avait été immédiatement incarcéré à la prison de la Santé où il était resté cinq mois avant d’être libéré, le 12 février 2020, pour raison de santé.






Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here