Vaccination contre le Covid-19 : 58 départements affichent déjà complet

0
26

Quatre jours après le lancement officiel du site Santé.fr et alors que la campagne de vaccination contre le Covid-19 s’est élargie à de nouveaux publics depuis lundi, le système arrive-t-il à saturation ? Selon les données collectées par BFMTV, il est désormais impossible de prendre rendez-vous dans 90 % des sites de vaccination proposés sur la plateforme. Concrètement, aucune date n’est disponible dans 58 départements. 

Officiellement, plus de 800 centres sont recensées sur le site Santé.fr. Carte à l’appui, la plateforme lancée par le gouvernement vise à permettre l’identification rapide du centre de vaccination le plus proche. Le site redirige ensuite vers les plateformes permettant la prise de rendez-vous : Doctolib, Maiia ou KelDoc. Mais, c’est à cette étape-là que le bât blesse. En effet, la très large majorité des sites de vaccination affichent déjà complet. Dans 58 départements, il ne reste ainsi plus une seule place de libre. Cinq départements font en revanche figure d’exception avec plus de 50 % de centres offrant une prise de rendez-vous : la Nièvre, la Saône-et-Loire, le Cantal, le Doubs et la Savoie. En Île-de-France, seuls deux départements offrent encore des places pour une première vaccination : l’Essonne et la Seine-Saint-Denis. Au total, ce sont seulement 86 centres, soit environ 10 % du total qui proposent une date de rendez-vous. Le délai d’attente peut aller de un à… 31 jours. Comme le précise BFMTV, il s’agit de données collectées à un instant précis et les informations sont susceptibles d’évoluer rapidement.

Un stock limité de vaccins

Pourquoi une telle saturation du service quelques jours seulement après son lancement ? « En raison d’une très forte demande et d’un stock limité de vaccins, tous les rendez-vous ont déjà été pris », explique un message d’erreur qui s’affiche sur les pages Doctolib. Les usagers sont invités à chercher une nouvelle date dans les prochains jours ou à chercher un autre centre. Mais, pour certains lieux de vaccination, il s’agirait aussi d’un problème technique, ceux-ci n’offrant tout simplement pas la possibilité de prendre un rendez-vous en ligne.

À LIRE AUSSICoignard – Vaccin : où sont les doses ?

Si le Premier ministre, Jean Castex, a maintenu ce mardi l’objectif d’un million de vaccinés à la fin du mois de janvier, l’association des maires de France (AMF) a demandé à l’tat une « information en temps réel » sur les stocks de vaccins et le calendrier d’approvisionnement alors que certains élus ont dénoncé ces derniers jours une « pénurie de vaccins » contre le Covid-19.




Source link

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here